Frais de port pour les livres

Le Monde : Frais de port : Amazon condamné

En tant que gros "consommateur" de livres (autant pour moi que pour offrir), je trouve la majorité de mes achats chez les grosses enseignes, en magasin ou en ligne. Mais je n'ai pas envie de voir le reste disparaitre, ou devenir extrêmement difficile à trouver (et donc cher), parce qu'on aurait laissé les grosses enseignes dumper le marché.

Reste à savoir si la loi Lang : 1/ protége effectivement la diversité culturelle 2/ le fait sans pénaliser l'accès aux livres aux plus grand nombre

1/ Si les prix étaient dérégularisés il ne resterait rapidement que les grosses enseignes pour vendre des livres et ce serait dramatique pour les publications à petit public qui ne serait simplement plus vendus en boutique ou pour les plus chanceux que dans des "librairies de luxe".

2/ Je trouve que le prix éditeur des livres est un peu trop élevé chez nous et je désapprouve certaines pratiques comme couper les tomes originaux en deux tomes chez nous. Mais j'imagine que c'est ainsi que les éditeurs vont leur marge, ce qui leur permet de continuer à vendre des livres à petit tirage à des prix abordables. Indéniablement cet équilibre à un coût.

Les consommateurs sont peut-être des bœufs, mais les livres ce n'est pas de l'avoine.

Commentaires

1. Le mardi 26 avril 2016, 10:12 par masdigbord

Au top, merci pour l'article !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://blog.paven.fr/index.php?trackback/4

Fil des commentaires de ce billet